Le forfait

 

 

Une maison médicale fonctionne soit à l’acte, soit au forfait.  Elle doit donc choisir entre ces deux régimes.

La maison médicale HOUBA asbl a choisi la formule au forfait.

Cette pratique est régie par un règlement de l’INAMI adopté en 1982. Elle se concrétise par un contrat signé entre le patient, la maison médicale et la mutuelle.

La mutuelle transfère mensuellement une somme fixe par patient abonné et en ordre de cotisations mutuelle à l’égard de celle-ci. Cette somme est appelée le forfait.
Le forfait est lié à la présence de trois professions dans la maison médicale: les médecins généralistes, les kinésithérapeutes et les infirmières.

 

Pour bénéficier de ces ressources, la maison médicale doit notamment :

  • Veiller à une continuité des soins de ses patients 24h/24, 7 jours/7 ;
  • Délimiter une zone géographique couvrant ses activités [1] ;
  • Le patient doit être en ordre d’assurabilité [2].

Dans ce contexte, le forfait prend en charge toutes les consultations en médecine générale, kinésithérapie et soins infirmiers issues de la Maison Médicale HOUBA asbl, hormis les actes techniques et les soins hors du périmètre géographique de la Maison Médicale HOUBA asbl.

 

Le patient n’aura ainsi plus de remboursement en mutuelle pour les visites chez les soignants précités, hors de leur maison médicale. 

Des exceptions peuvent être accordées en cas d’indisponibilité de la maison médicale; le patient peut se faire rembourser par la maison médicale dans ce cas de figure; par exemple: visites en médecine de garde, hors des horaires d’ouverture de la maison médicale.

Le patient est cependant toujours remboursé par la mutuelle pour la consultation des médecins spécialistes et une hospitalisation.

 

Le patient peut aussi résilier le contrat ; Pour ce faire, il doit contacter la maison médicale et signer des documents.

Pour plus de détails concernant le forfait, veuillez cliquer ici : LE FORFAIT EN MAISON MÉDICALE.

 

[1] La zone géographique concerne la commune de Laeken, Neder-Over-Heembeeck, Jette ainsi que les hameaux de Strombeeck, Koningslo et Beauval.
[2] Remarque: si un patient ne paie pas ses cotisations au sein de sa mutuelle, il n’est pas en ordre d’assurabilité.